Monday, February 25, 2008

De Gaulle the Incomparable

Nicolas Domenach reminds us how other presidents have handled insults:

Les plus anciens se rappelaient que, confrontés à des situations aussi difficiles, d'anciens présidents avaient observé un comportement plus majestueux. Tel Jacques Chirac, qui avait été traité « de connard » par un individu à la sortie de la messe à Bormes-les-Mimosas. « Enchanté, lui avait répondu l'ex-chef de l'Etat. Moi, c'est Jacques Chirac… » La réplique très Cyrano de Bergerac peut être comparée à celle du Général de Gaulle qui, à un vibrant « mort aux cons », avait opposé cette réponse très inspirée : « Vaste programme… ».


Ah, de Gaulle. There is a certain majesty of character that cannot be feigned, born as it is of superb contempt for the common run of humanity. It follows that Sarkozy's flaw is a consequence of what once constituted his strength: he puts himself on the same plane as everyone else.

1 comment:

Vertigo said...

:) Very good post! A vast difference between Sarko and De Gaulle!