Tuesday, March 29, 2011

At One Another's Throats

The UMP is tearing itself apart:

Cette sortie de leur ancien président de groupe, qui était pourtant apprécié, a fortement déplu chez les parlementaires de l'UMP. "Copé, il pète un câble ; on n'a pas besoin d'un deuxième Sarkozy à l'UMP, il faut qu'il se calme vite", s'agace un élu dans son bureau du Palais-Bourbon. "Plus ça va, plus on est dans l'invective, voire la vulgarité. Les électeurs se détournent", dit-il, citant en exemple la défaite dimanche soir aux cantonales de la très sarkozyste Isabelle Balkany dans le non moins sarkozyste département des Hauts-de-Seine.
This would be a greater pleasure to watch if the Front National were not waiting in the wings.

No comments: