Saturday, April 16, 2011

Dining with the President

Tahar Ben Jelloun finds un cinéphile averti. Bernard Girard sees an emulator of Mitterrand. Some of the dinner guests at other dinners strike me as rather less sympa than Ben Jelloun:


Autour de la table figurent enfin les special guests de « Michel » [Houellebecq, l'invité d'honneur--ag].David Kersan est un jeune homme aux yeux bleu acier et au beau visage androgyne. Il se présente comme l'agent de Maurice G. Dantec, «combattant chrétien et sioniste » autoproclamé, exilé au Québec et avec lequel Houellebecq caresse le projet d'un ouvrage de « conversations ». La deuxième se nomme Isabelle Chazot. Cette jolie quinquagénaire a étudié la linguistique latine. Elle est rédactrice en chef de « FHM » et de « Playboy ».Sur Facebook, David Kersan aime George Bush, les « tea party patriots », Radiohead et le free fight, où tous les coups sont permis. Il dirige « Ring », le webzine supposé inclassable des «jeunes gens modernes», que Houellebecq considère comme « le meilleur site d'information ». « Ring » le lui rend bien. Ses signatures très masculines adulent le très tendance Philippe Muray mais aussi Taguieff, Zemmour, Hortefeux et le criminologue Xavier Raufer. Elles moquent férocement Stéphane Hessel, Villepin, de Gaulle, l'islam, Sollers et le « supposé ghetto » de Gaza. Font la guerre au politiquement correct. Donc militent pour une édition critique de « Mein Kampf ».

No comments: