Sunday, May 15, 2011

Thierry Desjardins

Here:

Mais il est, pour l’instant, tout aussi difficile de croire en un vaste complot permettant d’éliminer, sans doute à tout jamais, DSK. Qui aurait bien pu manigancer une telle mise en scène ? Ses ennemis du FMI ? Ses adversaires pour la présidentielle ?Il ne faut jamais oublier qu’à chaque élection, nous avons eu droit à une opération de déstabilisation. L’affaire Marcovic contre Pompidou, la feuille d’impôt contre Chaban-Delmas, les diamants contre Giscard, le rappel de la Francisque et de l’Observatoire contre Mitterrand, les affaires du RPR et de la Ville de Paris contre Chirac, Clearstream contre Sarkozy. On doit donc être prudent avant de condamner Strauss-Kahn.Pourtant même les amateurs de romans d’espionnage compliqués ont du mal aujourd’hui à imaginer la femme de ménage portoricaine accusatrice en agent secret de Sarkozy ou de Hollande.Une chose semble sûre en tous les cas : coupable ou innocent, Strauss-Kahn est éliminé de la course à la présidentielle car il ne pourra jamais prouver son innocence avant la clôture des candidatures à la primaire. Il s’agit donc bel et bien d’un coup de tonnerre, voire d’un tsunami dans notre petit cirque politique, comme l’ont affirmé certains dès ce matin.

1 comment:

Anonymous said...

Michelle Saban was extraordinary on iTélé: "No man in history, in France, no, even, in the whole world, was treated as badly as DSK has been!!!"
She also thinks this is an international plot from Americans to destabilize the IMF at a time when DSK was going to save the Euro.