Friday, August 26, 2011

Les beaufs parlent

It's one thing for sober scholars like me to ponder the mysteries of sex and power, but we should really listen to the experts like Patrick Sébastien, le beauf par excellence et échangiste par-dessus le marché:
En ce moment, je suis en train de répéter avec des comédiens. J’avais dix jours off, j’en ai profité pour écrire une pièce. C’est l’histoire d’une femme de chambre dans un hôtel de luxe qui sort à poil de sa salle de bain et viole un mec. Ma petite troupe va jouer dans des cafés-théâtres.

F.-S. Vous faites donc référence à Dominique Strauss-Kahn ?P. S. C’est le juste retour des choses. Quand je vois les mecs qui parlent d’innocence vis-à-vis de DSK, ça me fait gerber. On ne sait pas ce qui s’est passé. La seule chose qui est sûre, c’est qu’il l’a sautée. Les socialistes n’ont pas intérêt à s’emballer là-dessus. Les gens que je croise dans la vraie vie savent que blanchiment et innocence, ce n’est pas la même chose. D’ailleurs, DSQ sera l’un des personnages de mon spectacle.
F.-S. Qui allez-vous soutenir politiquement en 2012 ?P. S. J’ai une tendresse particulière pour François Hollande. Je ne dirai pas aux gens de voter pour lui parce que ce n’est pas mon rôle. Mais le travail de Sarko, tel qu’il le fait aujourd’hui, me plaît. Je ne fais pas de politique, je fais de l’humanisme. J’ai la chance d’avoir de bons rapports avec les politiques, je les rencontre en tête à tête.

I mean, what else is there to say?

2 comments:

Anonymous said...

France Soir content is a little bit "Garbage in -- Garbage out"

Robert said...

"Le milieu de la télévision défie toutes les lois de la mathématique, il y a plus d’enculés que de trous du cul."

You learn something new every day.