Tuesday, October 11, 2011

Electoral Demographics

Mediapart corrects some false impressions of the distribution of votes in the PS primary:

C'est le principal enseignement du premier tour. Comme lors des derniers scrutins européens et locaux, la mobilisation électorale dans les quartiers populaires est très, très faible. Malgré un fort nombre de bureaux de vote (estimé à près de 1.000, sur 9.500), l'échec est patent. Un rapide regard sur quelques bureaux de vote emblématiques montre l'ampleur de la désaffection: Villiers-le-Bel, 190 votants ; la cité des Cosmonautes à Saint-Denis 44 votants ; 178 à la cité des Francs-Moisins ; à Ogermont-Epinay 228 votants ; à la cité Vert-Galant de Tremblay 297 votants ; 94 à Bobigny ; Les Ulis-République recueillent 87 votes ; 139 voix à Grigny-Salle des fêtes, 130 à Vaulx-en-Velin Mairie...
...
Le clivage grands centres urbains/zones rurales et villes moyennes
Hollande pointe en tête dans plus de 90% des départements, mais il fait surtout ses voix dans les villes moyennes (par exemple Angers, Limoges, Le Mans, Laval ou Cherbourg) et les zones rurales, particulièrement dans l'ouest et le centre du pays. Dans son entourage, on aurait toutefois espéré de meilleurs résultats, avec des écarts plus grands (notamment dans les campagnes) et davantage de votants, histoire d'assurer une large victoire nationale.
...
Frédéric Sawicki préfère parier sur «un clivage générationnel entre "20/30 ans" et "plus de 40 ans"», que sur une opposition réductrice entre «vote bobo et vote de périphérie». «Dans l'est parisien, il n'y a pas que des bobos. En revanche, la sociologie des grandes villes regroupe un public d'étudiants et de jeunes actifs. Quand on grandit et qu'on forme une famille, on quitte le centre…», explique-t-il. Selon lui, «le vote Aubry semble plus intellectuel, type "métiers de la culture et communication", face à un vote Hollande plus "terroir et rassurance économique"». Même s'il n'a pas affiné ses remontées de terrain, un responsable du MJS indique que «très clairement, les jeunes ont essentiellement voté dans les villes universitaires», les mêmes où Aubry réalise ses meilleurs scores.

No comments: