Thursday, December 29, 2011

Minority Representation

The PS wants to increase the number of minority deputies in its parliamentary group, but it faces recruitment problems and ideological blockages:

Au-delà de ces blocages au niveau des élus et des cadres, la composition de la "base" socialiste est un frein au recrutement de jeunes issus de familles immigrées. Depuis la première Marche des Beurs, en 1983, les socialistes se sont coupés de plusieurs générations militantes dans les milieux associatifs, lassées des promesses non tenues sur le droit de vote des étrangers ou rebutées par le caractère trop gestionnaire du parti.
"Le PS ne sait plus attirer des cadres qui viennent du mouvement social, des syndicats ou du mouvement culturel. Son seul vivier, c'est le MJS (Mouvement des jeunes socialistes) et l'UNEF, c'est-à-dire des jeunes dans le moule", estime Malek Boutih, membre du bureau national du PS.
...L'autre frein est plus politique. Le PS peine à débattre des mutations de la société française et, particulièrement, de celles qui concernant les minorités visibles. Attachés à une conception abstraite de la République, les socialistes ont du mal àdéfinir ce qu'est la diversité et la place qu'ils lui donnent dans leur stratégie. "Pour le PS, les minorités doivent rester invisibles. Et pourtant, la direction sent bien qu'il y a un problème", observe M. Boutih.

1 comment:

Won, Philippe et Raphael said...

this is bullsh... "un effet d'annonce" like Sarko did with his "beurettes" and other Rama in the Fillon's governments.
The only way to renew the parliement is to limit the number of mandates per deputy to two or three. (maximum 10 or 15 years so), and the generations of politics will be renewed naturally ...