Wednesday, June 1, 2011

Sexual Harassment

Marie-France Hirigoyen:


Pensez-vous que l’affaire DSK va faire évoluer les choses ?Oui. Quel que soit le verdict de la justice, je pense que cette affaire publique va faire évoluer les mentalités. Il y aura un avant et un après DSK. Les questions sexuelles, comme les questions de violence intime, fonctionnent souvent ainsi, avec des coups de projecteur. Il faut des événements forts, des électrochocs, pour que quelque chose puisse changer.
J’entends chaque jour des personnes, et, comme je suis victimologue, je vois davantage de victimes que d’agresseurs. Et ce que j’entends, c’est que ça secoue beaucoup de femmes qui se sont senties dans des positions d’impuissance face à des hommes de pouvoir.
On a tous une part de violence en soi, des fantasmes qui ne sont pas avouables, mais certaines passent à l’acte et d’autres non. Et je pense que beaucoup d’hommes doivent être en train de se poser des questions. De l’autre côté, cela va sans doute donner à beaucoup de femmes le courage de dénoncer les cas de harcèlement, de faire la lumière sur toutes ces situations où on n’a pas pu se défendre, parce que les faits semblaient trop minimes. Tout cela est un problème de limites.
And Chantal Brunel weighs in:

Cienfuegos : Que pensez-vous des récents témoignages de femmes politiques dans Libération ?Chantal Brunel : Des témoignages remarquables, que je peux faire miens. On a toutes nos histoires, nos références en matière de machisme. 

Cops to Grill Ferry

Well, I guess we'll now see if what "everybody knew" had any factual basis: la Brigade de protection des mineurs wants to speak to Luc Ferry about his allegations. Ferry, meanwhile, is denouncing le bal des faux-culs. This could be fun.

European Banks on the Brink

Read Paul Krugman and worry.