Monday, January 9, 2012

Front National, workers' party

Christophe Guilluy in Mediapart:



La classe ouvrière est tombée sur la tête de Le Pen sans qu’il le cherche. Je pense que ça l’a surpris. Ce n’est pas un marxiste, il n’est pas franchement dans une lecture de classe de la société française, mais il a pris. En 1995, le FN est donc devenu le premier parti ouvrier de France et, peu à peu, son discours a évolué. C’était un parti vraiment très libéral, anti-fonctionnaire, anti-Etat, mais qui s’est adapté.
Aujourd’hui, Marine Le Pen est la candidate qui a le mieux calé son discours sur son électorat, en transformant le discours du FN. Elle ne capte plus seulement la classe ouvrière en déshérence, mais aussi les employés, les petits cols blancs. Elle a adapté son discours à la nouvelle géographie sociale. Elle porte un vrai diagnostic de ce qu’est devenue la société française, qui rend vains les discours moralisateurs sur le vote FN.

1 comment:

Cincinna said...

And that is why MLP is stuck in the polls in a slow dégringolade?
The latest IFOP poll in JDD shows Sarkozy & Hollande coude à coude in the first round, with Sarko catching up very quickly. Bayrou comes in third, with MLP a very distant fourth.

SARKOZY 26%
HOLLANDE 28%

See article in The Chicago Tribune fir full story
http://www.chicagotribune.com/news/sns-rt-us-france-politics-polltre8070m2-20120108,0,6012032.story