Monday, February 13, 2012

Harvard and MIT Aid Hollande

Three young Frenchmen who studied American electoral sociology and mobilization techniques at MIT and the Harvard Kennedy School have brought what they learned home to France and put it at the service of Hollande's campaign:

Quant à l’investissement militant, là aussi, l’idée est simple : «Tout le monde peut participer, mais tout le monde doit être reconnu et encadré, afin d’optimiser scientifiquement l’effort de campagne. Il faut rationaliser les implications individuelles, pour toucher un maximum de gens qui se sont peu à peu désintéressés de la politique.» Pour Guillaume, Vincent et Arthur, l’abstention des quartiers populaires ne s’explique pas prioritairement par le rejet de la classe politique, mais surtout parce qu'«il n’y a plus dans leur entourage de présence politique. La télé et quelques tracts sur un marché ou dans une boîte aux lettres, ça ne représente rien…».
These young men aim not just to re-energize the base but also to get out the vote. The vital importance of the effort is underscored by one of them, who notes that "en 2002, il aurait suffi de 5 voix par bureau de vote en plus pour Jospin."

2 comments:

Anonymous said...

Art, thanks for posting this on my blog. I'll read the Mediapart article + PS document and comment.

Arun

Anonymous said...

Horrible idea. I consider well-paid political marketing consultants to be an insult to democracy. Next, they will use commercial advertising on television getting us to care passionately about evolution, gay marriage and other burning issues...

Mélanie