Tuesday, April 10, 2012

Renaud Dehousse on Necessary Institutional Changes at the EU Level

Here:
Il y a maintenant sur ce principe un accord assez général. En revanche, on entend plusieurs sons de cloche dès que l’on aborde la question des moyens par lesquels la croissance doit être encouragée. Une douzaine de gouvernements ont récemment écrit à M. Barroso pour demander un effort accru de libéralisation (réforme du marché du travail, déréglementation de certaines professions, etc.). La gauche européenne, elle, pousse à la mise en place d’un système d’Euro-obligations, qui pourrait financer certains grands travaux d’intérêt stratégique. Vu les contraintes qui pèsent sur les finances publiques nationales, il serait logique que l’initiative vienne de l’Europe. Cependant, nombre de gouvernements ne l’entendent pas de cette oreille : dans les négociations sur les perspectives financières qui s’ouvrent, plusieurs d’entre eux ont annoncé qu’ils espéraient obtenir une réduction du budget européen.

1 comment:

Merlin said...

But Hollande, Our Great Leader will change all of that. That will not be more difficult that making the synthese at the end of a Congres.

I think that Northern taxpayer, in liberal countries and Southern illiberal dependant from state hand-outs, will not mix easily.

But the French will be the savior as usual, they are so smarts. Specially on the Left.