Friday, May 18, 2012

Hélas!

One doesn't have to like Alain Minc to appreciate his shrewd and deliciously tart aperçus:


Avez-vous approuvé la campagne orchestrée par Patrick Buisson ?
Quand, au mois de janvier, M. Sarkozy fait la campagne que j'aime - sur le rattrapage de l'Allemagne, la compétitivité, la TVA sociale -, il ne gagne pas 1 point. Quand il fait la campagne "buissonnière", il en gagne 5 à 6. Cela me désole, mais cela en dit long sur la France. Le diagnostic de M. Buisson n'est pas complètement faux. Le candidat PS a fait la même chose en se gauchisant au fur et à mesure : la taxation à 75 %, ce n'est pas le Hollande de la primaire PS.

Or:
Ce rôle de visiteur du soir ne témoigne-t-il pas d'un dysfonctionnement au cœur du pouvoir ?
C'est la contrepartie de la monarchie française. Dans un système démocratique vous n'avez pas besoin de visiteurs du soir, vous avez des pouvoirs, des contre-pouvoirs. Dans le système monarchique, le roi a besoin de liens hors de système. J'ai envoyé des gens chez M. Sarkozy qu'il n'aurait jamais vus autrement. L'Elysée c'est une toute petite PME, qui court à hue et à dia. Le tableau de commande n'est pas à l'Elysée, mais à Matignon, qui gère l'Etat.

No comments: