Friday, July 6, 2012

Jean-Marie Explains His Daughter's Success

She's a petite bourgeoise:
"Je suis un homme du peuple. Je viens d'une famille de paysans et de pêcheurs (...) J'ai été officier dans un régiment de parachutistes, j'ai eu une vie virile, c'est le moins que l'on puisse dire. Ma fille, quoi qu'elle puisse en dire, est une petite-bourgeoise", affirme l'ancien président du Front national, âgé de 84 ans.

Selon lui, l'élite parisienne le considère comme un être "grossier" et "inquiétant"mais accepte sa fille en raison de sa bonne éducation. "Mon image de diable s'est méthodiquement et avec ténacité imposée dans le monde politique français. Ma réputation d'antisémite a été créée artificiellement", déclare M. Le Pen au Times. "Mais ce n'est pas Jean-Marie Le Pen qui est le diable à leurs yeux, c'est le défenseur de la nation", ajoute-t-il.

3 comments:

bert said...

A working class hero is something to be.

Transcription error: pécheur, not pêcheur.

Mitch Guthman said...

I think the apple does not fall far from the tree. So long as the FN keeps the slogan « travail, famille, patrie » I can only assume that the younger generations are simply rotten fruit of that evil tree that has learned better how to hide the blemishes on their souls. « Travail, famille, patrie » tells you everything you will ever need to know about the family Le Pen.

Also, who said this, I wonder : « Je me suis borné à dire que les chambres à gaz étaient un détail de l'Histoire de la guerre mondiale, ce qui est une évidence »

Mitch Guthman said...

It also occurred to me that France must be the richest, most wonderful of countries if the petite bourgeoisie live in castles and have family fortunes in the millions of euros.

In England they consider themselves lucky if they can live above the shop and have enough money to afford a one-bar fire to keep out the cold and damp. Here in America, the workers are losing their homes and their health care. Apparently, Romeny would barely be middle class in France.