Sunday, September 23, 2012

Cohn-Bendit Resigns From EELV over TSCG

Daniel Cohn-Bendit has resigned from EELV because the party voted by over 70% to denounce the TSCG (aka Merkozy fiscal pact), which DCB regards as a refusal to support the European project and a strategic error, whatever reservations he may have about the wisdom of the fiscal pact. He accuses his former party of having taken a "gauchiste" turn:
Pour lui, sa position est "profondément pragmatique" : "rappeler nos convictions et trouver le bon chemin (...) vers mieux d'Europe" et une Europe "plus démocratique". "Ce traité, on ne l'aime pas mais c'est la base", a-t-il indiqué peu après avant d'ajouter : "J'entends les non, la colère des peuples, mais demain on fait quoi ?"

The EELV, for its part, has sought to distinguish its "no" to TSCG from Jean-Luc Mélenchon's.
Un "non" que les ténors d'EELV ont pris soin de dissocier de celui de Jean-Luc Mélenchon. A l'instar d'Eva Joly qui, après avoir appelé à "un refus fondateur", a redit qu'elle n'irait pas manifester le 30 septembre aux côtés du Front de gauche. "Il faut refuser de laisser instrumentaliser l'Europe dans la constitution d'un front du non", a lancé l'ancienne candidate à la présidentielle à la tribune.

1 comment:

Mr Punch said...

What part of "no" ....