Sunday, October 14, 2012

Fabius Fact-Checked

It's old news that the TSCG passed by the parliament did not differ by as much as a single comma from the Merkozy pact that Hollande promised to "renegotiate" during the campaign. But the fact-checkers have given Fabius's defense of the pact a thorough going-over and found that even "the growth component" agreed to later by the signatories was already in the works before the election:

Lors du sommet européen du 29 juin, M. Hollande s’était targué d’avoir joué un rôle majeur dans l’accord qui prévoyait un “pacte de croissance”. “J'avais annoncé que je voulais renégocier ce qui avait été décidé, au sens d'y mettre ce qui ne s'y trouvait pas, croissance et mesures de stabilité. Je considère que ce sommet a permis d'aboutir à cette renégociation”, s’était réjoui le chef de l’Etat.
Ce pacte de croissance prévoit l’allocation de 120 milliards d’euros en soutien de l'activité – dont la moitié en réaffectation de moyens existants –, sur plusieurs années, sans creuser davantage les déficits nationaux. Or, les éléments de ce pacte étaient en discussion depuis l’automne 2011. François Hollande a certes réussi à en accélérer l’adoption, mais on est loin de la "réorientation européenne" dont parle M. Fabius.

No comments: