Monday, January 30, 2012

The French Style of Governance

How many other heads of state anywhere have the luxury that Nicolas Sarkozy has, of going on television to announce major policy changes on a Sunday afternoon and fully expecting those changes to be enacted into law by a rubber-stamp legislature within a week or two:


Après les mesures annoncées dimanche 29 janvier par Nicolas Sarkozy, comment celles-ci vont-elles trouver une traduction législative ? Le dispositif parlementaire devait être arrêté lundi après-midi à Matignon.
...
Ces deux textes doivent d'abord être transmis au Conseil d'Etat avant d'être présentés au conseil des ministres. Même en observant des délais d'examen rapides, cela reporte la présentation au conseil du mercredi 8 février.
This legislative docility is all the more remarkable to behold given the fact that the president seems about to lead his party straight into a wall. In the resulting carambolage, many deputies will lose their seats. In such circumstances in, say, the US, one might expect a fairly substantial party rebellion at the announcement of a last-minute tax hike and major changes in economic policy. But in France ... at most murmurs in the backbenches of the majority.

"There is no more industry in the UK" and other Sarkoerrors ...

... catalogued here.

“Il n’y a plus d’industrie au Royaume-Uni”

Agacé qu’on lui oppose, concernant la TVA sociale, l’échec de la mesure en Grande-Bretagne, Nicolas Sarkozy a répondu par cette formule lapidaire, pour dire que la baisse des cotisations patronales n’avait pas fonctionné outre-Manche faute d’emplois industriels en nombre suffisant.
Un raccourci qu’il avait déjà fait voici quelques années, et qui s’avère totalement faux.Comme l’avait déjà expliqué Le Monde en 2009, la Grande-Bretagne est en fait plus industrialisée que la France. En 2007, son industrie représentait 16,7% du PIB contre 14,1% pour la France. Une statistique qui n’a pas changé en 2011.
Selon l’Insee, la production de l’industrie manufacturière reste plus élevée en Grande-Bretagne qu’en France : l’indice de la production industrielle, qui était de 102,3 en 2007 outre-Manche contre 102,6 en France, est passé en 2011 à 93,4 au Royaume-Uni contre 89,1 en France. Le déclin industriel est donc plus fort dans notre pays.