Sunday, February 26, 2012

Will Austerity Empower the Extreme Right?

Our major interest is the impact of the Depression on voting patterns and hence how voting shares changed after 1929. Our statistical results (see Annex for details) show that that the Depression was good for fascists. It was especially good for fascists in countries that had not enjoyed democracy before 1914; where fascist parties already had a parliamentary base; in countries on the losing side in WWI; and in countries that experienced boundary changes after 1918.
Since Germany ticks each of these boxes and saw a particularly large increase in the fascist vote, one may ask whether these interaction effects are driven by the German experience alone. The answer is that they are not.
Importantly, it shows that what mattered was not the current growth of the economy but cumulative growth or, more to the point, the depth of the cumulative recession. One year of contraction was not enough to significantly boost extremism, in other words, but a depression that persisted for years was.

Jean-Marie Le Pen Defends His Daughter

Marine Le Pen refused to debate Jean-Luc Mélenchon, but her father wants to take on the blackguard:
Le président d'honneur du Front national Jean-Marie Le Pen a traité dimanche Jean-Luc Mélenchon de "voyou" pour avoir pris "à partie une femme", Marine Le Pen jeudi sur France 2, et proposé un débat au candidat du Front de gauche à la présidentielle.
"Je trouve scandaleux qu'un voyou comme M. Mélenchon se croit autorisé à prendre à partie une femme", a déclaré M. Le Pen, commentant à l'émission Radio France Politique le face-à-face télévisé entre sa fille et le dirigeant du FG jeudi dernier. "Parce que ce sont des méthodes de voyou", a-t-il insisté.
Le dirigeant du FN a dit, semblant le regretter, que Mme Le Pen "n'a pas voulu, pour des raisons que je respecte, discuter avec Mélenchon". "Moi, j'offre un débat à M. Mélenchon et je vais lui retirer son caleçon, et je vais montrer ce qu'il est: le candidat des communistes, qui ont du sang sur les mains jusqu'aux coudes".

Why not a duel? Pistols at 30 paces. This sounds more like an affair of honor than a political discussion.

Why Follow Modell Deutschland?

Simon Tilford compares the French and German economies (h/t Arun Kapil):

France actually has a decent economic record relative to Germany’s. Between 1992 and 2001, France managed annual GDP growth of 2.1 per cent compared to Germany’s 1.6 per cent. Over the subsequent ten years – 2002 to 2011 – both countries grew by (an admittedly poor) 1.1 per cent per year. Although the German economy performed better in 2010 and 2011 than its French counterpart, the two countries’ growth prospects are very similar, at least according to the European Commission, the IMF and the OECD. All three forecast growth of around 0.5 per cent in 2013 and 1.5 per cent in 2013. Perhaps the best measure of economic performance is productivity. Productivity per French worker is somewhat higher than in Germany, while productivity growth averaged 0.7 per year in both countries between 2002 and 2011.

Guéant: FN Is a "Nationalist and Socialist" Party

Claude Guéant can be a puzzling individual. He seemed really pleased with himself when he came up with the two words "nationalist" and "socialist" to characterize the Front National. Of course he's not as clever as he appears to think he is. Most observers associate him with the "FN-ization" of the UMP in service of his master the president, so if the FN is a "Nazi" party, not to put too fine a point on it, then Guéant would appear to be "un collabo." Thierry Desjardins, anti-Sarkozyste de droite, puts it down to panic in the palace:

Cette campagne présidentielle a mal commencé avec des protagonistes se traitant de « sale mec » et de « menteur ». Elle se met à dégénérer dangereusement. Même Guaino commence à perdre ses nerfs. Mais si maintenant ils en arrivent à se traiter de nazis, de cocos, de fascistes et bolchéviques, ça va très mal finir.
Une chose est sûre, ce n’est pas la peine d’être un nazi pour avoir envie d’être débarrassé au plus tôt et à tout jamais de personnages comme Guéant qui font honte à la République.

Hollande Makes Headway with Workers

Bernard Girard analyzes a new TNS-Sofres poll:
Ce qui fait penser que les commentateurs qui nous expliquent depuis des années, derrière les analystes du Cevipof et de Pascal Perrineau, que le vote ouvrier est devenu propriété du Front National se trompent. Le tournant ouvriériste de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen n'a pas convaincu les premiers intéressés. Bien au contraire, semble-t-il, puisque 75% des ouvriers interrogés choisissent, dans ce sondage un candidat de gauche lorsqu'il s'agit de choisir le candidat qui défend le mieux les ouvriers. Ce qui ne veut évidemment pas dire qu'ils voteront pour eux : on peut penser que François Hollande défend mieux les ouvriers et cependant voter pour Nicolas Sarkozy parce qu'on le pense plus énergique ou pour Marine Le Pen par détestation des immigrés. Mais tout de même, cela fait penser que les lignes ne sont pas si nettes qu'on dit.




Autre surprise, les candidats protectionnistes (Le Pen et Mélenchon, 37% à eux deux) arrivent loin derrière les candidats du libre-échange (Hollande, Bayrou, Joly, Sarkozy, 65%), ce qui fait penser que cette thématique n'est pas aussi puissante qu'on a pu le penser.

Cohn-Bendit All But Breaks with EELV over ESM

Daniel Cohn-Bendit finds the evolution of the Greens "disappointing":
Pour commencer, je ne peux m'empêcher de dire que l'évolution d'Europe Ecologie est franchement décevante et qu'elle n'offre aucune perspective exaltante. Les positions récentes contre le Mécanisme européen de stabilité (MES) permettant, pour la première fois, d'aider concrètement les pays de la zone euro qui ne peuvent plus emprunter m'ont consterné.
En 1945, je naissais apatride. Nous sommes en 2012 et me voici politiquement apatride. Intéressant ! Au fond, c'est peut-être simplement une version de la liberté..