Sunday, December 23, 2012

The Depardieu Affair

Frédéric Martel, the host of  Soft Power on France Culture, has this to say about the Depardieu affair (via Facebook):
Contrairement à ce que l'on pense - à Paris, dans la gauche bobo, dans les beaux quartiers etc. - l'affaire Depardieu est un désastre pour le gouvernement. Elle a donné un visage à ce qui est en fin de compte une injustice : sur le marché de mon village ici, dans le Sud, tout le monde lui donne raison depuis qu'on sait qu'il a certainement été imposé à plus de 70 % (peut-être 80 % comme l'a montré Le Monde à cause de l'ISF non plafonné). Les Français, en fait, pardonnent beaucoup à leurs stars et à leurs artistes. L'opinion publique est en train de basculer en sa faveur. Des politiciens, des Moscovici, des Cahuzac, des énarques inspecteurs des finances, on en a beaucoup ; mais des Depardieu on n'en a qu'un. Et dans le match Hollande-Depardieu, c'est Depardieu qui rafle la mise. L'affaire Depardieu va, contre toute attente, coûter cher à la gauche. Elle est un révélateur.