Tuesday, April 9, 2013

More Plagiarism Charges against Rabbi Bernheim

Gilles Bernheim, le grand rabbin de France, has been accused of additional instances of plagiarism. More shocking still, he apparently stole from ultraright Catholic authors who wrote against gay marriage and adoption:
Quant aux notices biographiques, "elles ne sont pas faites par l'auteur que je suis", mais "par d'autres personnes, il y a des erreurs qui se véhiculent et qui finissent par devenir des vérités. Pour ma part, je le regrette profondément". Les derniers "emprunts" du grand rabbin concernent l'essai qui a paru à l'automne contre le mariage pour tous, intitulé Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : ce que l'on oublie souvent de dire. Un essai salué comme celui d'un "sage" par de nombreux catholiques et même cité publiquement par le pape Benoît XVI, le 21 décembre 2012.

Sur son site, Archéologie du "copier-coller", Jean-Noël Darde met en évidence le rapprochement entre certains passages de l'essai et l'ouvrageL'Idéologie du gender. Identité reçue ou choisie, du prêtre Joseph-Marie Verlinde, fondateur de la Fraternité monastique de la famille de saint Joseph. Un autre plagiat concerne la reprise, mot pour mot, d'une interview de Béatrice Bourges, présidente du Collectif pour l'enfance, catholique ultraconservatrice en première ligne contre le mariage et l'adoption par les personnes de même sexe.

2 comments:

Passerby said...

"Quant aux notices biographiques, elles ne sont pas faites par l'auteur que je suis"

He's referring here to the fact that many biographies indicate that he is "agrégé de philosophie".
He must have "forgotten" that he wrote himself the description in the "Who's Who" which explicitly states the diploma that he never got.
(Unless the "négre" can be blamed again)


To quote Al Pacino: "Vanity is definitely my favorite sin"

bernard said...

It is extraordinary that he has not yet resigned in shame. His moral authority over the community is obviously gone, and that's the only authority that he could possibly have had.