Sunday, May 5, 2013

Mélenchon Meets His Match

Jean-Luc Mélenchon was outshouted by a woman from Malpassé:
Il fait beau ce jour-là et la conversation ronronne gentiment dans le coquet jardin de la permanence. Soudain, une dame d'une quarantaine d'années s'approche de l'ancien candidat à la présidentielle. Elle est furieuse. Elle vient du quartier Malpassé et elle aurait aimé qu'il se déplace là-bas, dans sa cité. "Bon sang, quand est-ce que vous vous bougerez, vous les politiciens ? Vous avez peur de venir nous voir ?", lui lance-t-elle. "Vous avez peur de quoi ? De salir vos chaussures ?" Et de raconter sa détresse quotidienne, le chômage dans les zones sensibles, les petits qui grandissent "avec la haine".

Son ton monte jusqu'à imposer le silence. Mélenchon est tétanisé. Il n'ose l'interrompre, attend que l'orage passe. "Moi, je viens et vous m'engueulez", tente-t-il enfin. Mal à l'aise. La grande gueule a trouvé son maître. L'orateur virulent, qui défouraille à tout-va sur les plateaux de télévision et sur les estrades, ne fait pas le malin lorsqu'il croise plus énervé que lui. Ce n'est pas la seule contradiction de Jean-Luc Mélenchon, personnalité complexe aux multiples facettes.
Live by the sword, die by the sword.

2 comments:

Steven Rendall said...

Delicious.

James Brown said...

alors ça, j'ai hâte de voir cette scène transcrite dans des bulles de l'un des dessinateurs du Canard enchaîné dans la prochaine édition de mercredi.