Thursday, December 5, 2013

"Et tu, Brute?" Has Hollande lost the teachers too?

Are teachers deserting the Socialist Party along with everyone else? The most unkindest cut of all? Le Monde would have us think so:
« Les changements étalés dans les médias sont des miettes électorales, un saupoudrage de mesures rendues invisibles dans les écoles par l'afflux d'élèves [30 000 élèves de plus en 2013], s'énerve-t-elle. J'entends dire autour de moi : on a voté pour eux, et il ne se passe rien, on s'est bien fichu de nous… L'heure est à la désillusion. »
« Droite ou gauche, c'est la même logique, lâche Denis Pourrat, professeur de français dans un collège ZEP à Vaulx-en-Velin (Rhône). On est brossé dans le sens du poil, sans doute mieux considéré… Mais les conditions de travail ne changent pas, et la misère sociale, qui ne reste pas aux portes de l'école, exacerbe les difficultés. » Son cheval de bataille : « la chasse aux sans-papiers », dont il n'entrevoit pas d'infléchissement malgré la sanctuarisation de l'école promise après les affaires Khatchik et Leonarda. « On doit héberger des familles à la rue avec leurs enfants, les urgences sociales sont pleines à craquer dans le département », s'indigne-t-il.
If this is true, it's the end for Hollande.