Wednesday, January 15, 2014

Statist Liberalism vs. Social Democracy

From the horse's mouth:
Pour définir sa politique, le chef de l'Etat est en revanche un peu plus disert. A ses yeux, le qualificatif « libéral » est inapproprié dans la mesure où « la France, même quand elle fait du libéralisme, le fait par l'Etat », comme ce fut le cas avec Jacques Chirac en 1986 ou Nicolas Sarkozy en 2007. Sa démarche, assure-t-il, est tout autre. Elle est celle de la négociation avec et entre les partenaires sociaux. Ce qui lui fait dire que « nous sommes entrés, sans doute, en France, dans une phase sociale-démocrate ».
 Clear?

4 comments:

Anonymous said...

That Le Monde article is tantalizingly vague in the sentences that immediately follow your quoted paragraph:

"En réalité, plus que par les questions qui ont été formulées, le président de la République dit avoir été surpris par celles auxquelles il a échappé : sur les « sujets internationaux », notamment."

They really are the elephant in the room.

James Conran said...

Art you may be interested in this post by Kevin O'Rourke expressing his astonishment at Hollande's economics:

http://www.irisheconomy.ie/index.php/2014/01/15/l%E2%80%99offre-cree-meme-la-demande/

TexExile said...

Isn't the English translation of this 'Whig men and Tory measures'?

DavidinParis said...

Sigh...as usual, the political pundits in France argue about semantics and not about reality. Whatever the meaning of left, socialism, liberalism may be, we need a clear plan. Now that FH has backed austerity, get ready for the strikes, paralysis and a shift to the far right while the majority here continue the fine art of navel gazing. As you have stated in recent posts, there is no left agenda to speak of and the unions are weakened by their own party.