Monday, March 24, 2014

What Happened to President Normal?

Remember when Hollande was first elected and he had his motorcade stop at traffic lights to show he was an ordinary, law-abiding citizen like M. Tout-le-Monde? When he traveled to a summit in Belgium by train? No more. Yesterday he took the presidential jet to Corrèze to vote in the local election. Peine perdue. The gesture didn't do much to buoy the party around the Hexagon. But rank has its privileges, I guess.

2 comments:

Anonymous said...

And that ill-timed trip -- costing thousands of euros -- has been extensively criticised on social media, serving further to aggravate voter displeasure. The man is a bumbler and has lost his political nous.

Anonymous said...

Rue89 cites Hollande's reaction on behalf of the PS to very similar Sarkozy disaster in the 2008 municipals: «Rarement un président de la République, après de dix mois aux responsabilités, n’aura connu d’échec plus cinglant, déconvenue plus grande, défiance plus affirmée.

Il n’y a d’ailleurs aucun précédent d’une telle défaite. Le président de la République avait dit qu’il entendrait le message des Français. Maintenant, nous voulons entendre le président de la République.

Car, il y a eu un message : il suppose que l’on comprenne ce qu’est la frustration de beaucoup de nos concitoyens par rapport aux promesses non tenues en matière de pouvoir d’achat. Ce message est aussi celui du rappel, au président de la République, à son gouvernement, des valeurs républicaines – et notamment de la laïcité...

J’adresse, au nom même du Parti socialiste, deux exigences au pouvoir : la première est un remaniement du président de la République lui-même et de sa politique ; cela vaut pour le comportement, mais cela vaut surtout pour la politique telle qu’elle est menée."