Friday, April 4, 2014

A Portrait of Manuel Valls

Here. One thing I had forgotten is that in the Socialist primary, Valls was already defending a policy quite similar to what has now become known as the Responsibility Pact:

Lors de la primaire socialiste en 2011, Valls se démarque des autres candidats en estimant que « le programme du Parti socialiste est à revoir ». Il prône la rigueur budgétaire. Deux mesures :
la mise en place d’une « TVA protection » (un nouvel impôt) ;
l’utilisation de l’intégralité des marges de manœuvre pour réduire les déficits de la France :

« 100% des marges de manœuvre que nous dégagerons, et non 50% comme le prévoit le projet, devront être consacrées à la réduction des déficits et au désendettement.
“Imaginer que nous pourrions gagner en promettant l’augmentation des dépenses, la stabilisation des impôts, le retour à la retraite à 60 ans, la suppression des agences de notation... est une erreur.”
Il n’est pas contre l’idée d’une “règle d’or” pour contenir les déficits. Pendant la primaire, il préconisait un “pacte national de croissance et de compétitivité”.

No comments: