Thursday, April 24, 2014

French Regulations Drive Netflix to Luxembourg

France asked too much of Netflix, so the streaming video service went to Luxembourg instead.

Bons élèves, les dirigeants de Netflix se sont tout de même donné la peine d’entamer des négociations avec Aurélie Filippetti et le CSA : les règles françaises étant issues d’un décret et pas de la loi, un infime espoir subsistait de voir le Ministère de la Culture assouplir le cadre réglementaire en échange de la promesse de financements supplémentaires pour les productions françaises originales et, bien sûr, d’importantes rentrées fiscales.
Peine perdue : la bonne volonté des Américains s’est heurtée à l’intransigeance française, comme l’illustrent les déclarations martiales d’Aurélie Filippetti, qui assurait, en début d’année, que Netflix devrait“se plier à nos régulations”.

1 comment:

Anonymous said...

Wait, that makes no sense. What regulations? What rationale?