Sunday, April 27, 2014

How Many Socialists Will Vote against the Valls Plan?

Anywhere from 20 to 100, it seems. Les Échos has the majority "on the verge of nervous breakdown":

Deux lectures de la déroute des municipales s’affrontent en fait depuis des semaines. Pour les opposants au plan Valls, cette claque électorale est d’abord due au non- respect des promesses de « changement » faites par François Hollande pendant la campagne présidentielle. Et doit donc s’en suivre un coup de barre à gauche et un refus de l’austérité et des contraintes « imposées » par Bruxelles. Pour le pouvoir et les ténors du PS, la Berezina du 30 mars s’explique avant tout par une absence de résultats sur le front économique et social. D’où la nécessité d’accélérer et non de remettre en cause la politique menée, en misant tout sur la baisse des charges et de la fiscalité pour relancer la machine. Deux visions peu conciliables.

No comments: