Monday, April 7, 2014

Dupin on the Recomposition of the Left

Eric Dupin analyzes the likely recomposition of the Left in the wake of the Valls nomination, which no less a rightist than Jean-Pierre Raffarin has praised for the "clarification" it brings to Hollande's political outlook.

The EU Elections

Brent Whelan handicaps the race across Europe.

Bartolone Fires a Warning Shot

There are many unhappy Socialists these days, and Claude Bartolone, the president of the National Assembly, is putting himself forward as their spokesman. In a long interview with Le Monde, he says to Hollande, in essence, "we told you so," and calls for a change in France's relation to Europe:
Il y a un avant et un après-municipales : plus rien ne sera comme avant. La réponse apportée pendant vingt-deux mois aux députés lorsqu'ils avaient un doute était : « C'est un engagement du président de la République. » Et pourtant, ils ont manifesté leurs inquiétudes au moment de la suppression de la demi-part des veuves.
Ils ont attiré l'attention sur les conséquences des différents couacs gouvernementaux. Et ils ont averti quand ils ont senti les Français s'éloigner de la majorité. Il faut définir un nouveau mode de travail pour obtenir la confiance de ces élus, non seulement socialistes et radicaux, mais aussi écologistes et du Front de gauche. C'est un nouveau contrat qui doit être présenté à la majorité présidentielle, pour réinstaller la stabilité dans le pays.
 Unfortunately, his actual prescriptions remain vague, except that he has a preferred candidate to head the European Commission:
Nous avons une chance, c'est la candidature de Martin Schulz à la présidence de la Commission, qui peut incarner le visage et les mots d'une autre Europe.
Nous pouvons, compte tenu de ce qu'a été le libéralisme affiché par la Commission, montrer que nous pouvons être porteurs d'une autre vision de l'Europe, pas une Europe de la punition, mais une Europe qui soit attentive au chômage, mobilisée sur les questions d'éducation, d'environnement, de culture. C'est en défendant une autre vision de l'Europe que nous aurons une possibilité d'amener les électeurs à s'intéresser à ce scrutin et d'éviter une trop forte abstention.