Monday, June 16, 2014

The Decline of the Socialist Party

Laurent Bouvet discusses the decline of the PS:

La fédération regroupant les élus socialistes (FNESER) a ainsi évalué à 30000 sur ses 60000 adhérents l'hémorragie due aux municipales. Si l'on tient compte de tous les emplois qui étaient liés de près ou de loin à ces mandats, on mesure combien le corps socialiste a été atteint. La déroute des municipales de 2014 n'est donc pas une simple défaite de plus dans l'histoire du PS, elle est un tournant même si le parti n'a pas «perdu le pouvoir» comme en 1993 ou 2002. D'autant que les élections locales (régionales et départementales) qui s'annoncent en 2015 pourraient bien être des répliques dévastatrices de ce mouvement architectonique.