Monday, April 20, 2015

Pierre Martin's Analysis of the Départementales

A very interesting electoral analysis from Pierre Martin. Among other observations:
Il y avait une politique d’alliance EELV-FG dans 37 départements, ce qui n’est pas négligeable. Il y avait des binôme EELV-FG, mais aussi des candidatures FG soutenues par EELV et inversement, d’autres binômes PS-EELV, PS-FG, PC-PRG, sans compter le parti Nouvelle Donne… en épluchant les données, on se rend compte qu’il y avait un véritable « kamasoutra » à gauche.
Cet aspect a eu pour conséquence de rendre illisible la situation de la gauche et surtout de mettre en évidence les divisions profondes d’EELV.
...
Cet échec massif au second tour reflète la mauvaise image du FN dans l’opinion, où 54% des personnes interrogées considèrent qu’il représente un danger pour la démocratie (+7 points par rapport à l’année dernière).
La conclusion est cruelle pour le FN : le PS et l’UMP conservent le quasi-monopole de la capacité à offrir des carrières politiques attractives. C’est un échec important pour la stratégie de Marine Le Pen et un facteur de crise pour ce parti car ceux qui espéraient trouver dans le FN l’opportunité d’accéder à des carrières politiques ont presque tous échoué.

2 comments:

FrédéricLN said...

Thanks for the link!

"ceux qui espéraient trouver dans le FN l’opportunité d’accéder à des carrières politiques ont presque tous échoué." That is a bit quickly written. FN should win about 300 seats of "conseillers régionaux" next December (compensation is around 2,000 €/month, and many "conseillers régionaux" don't spend more than one day/week on this duty). Those who have invested time and resources in the départementales campaign (beyond giving FN a jpeg file of their face, for posters) will certainly have preferential places in the waiting list.

Yet I feel quite in agreement with the conclusion: "Dans ce nouveau système, le premier tour des élections servirait à déterminer qui, de la gauche ou la droite « de gouvernement », affrontera le FN au second tour avec une victoire assurée. ...L’UMP et le PS resteraient les deux compétiteurs exclusifs pour le pouvoir, le FN jouant un rôle de repoussoir essentiel à la légitimation du système. ... La grande manifestation du 11 janvier symbolise parfaitement (ce) nouveau système, avec les chefs d’Etats étrangers aux côtés de la gauche et de la droite de gouvernement, une gauche contestataire (FG et EELV) marginalisée au second plan et un FN exclu."

Top 10 Insurance Companies said...

Nice Article sir, Keep Going on... I am really impressed by read this. Thanks for sharing with us. France National Flag Images.