Friday, February 27, 2015

Correcting the Record

The other day I cited a Pew poll showing a very high level of tolerance of Islam in France. Recently, however, I began reading Laurent Bouvet's interesting (and controversial) new book L'insécurité culturelle, which cites an IPSOS poll astonishingly at odds with the Pew findings. Indeed, whereas Pew suggests that 72% of the French have a "favorable" attitude toward Islam, IPSOS reports that 74% believe that Islam is "not compatible" with the values of French society. In short, the results are mirror images of each other.

So I did a little further digging, and it seems that there is substantial evidence in favor of the pessimistic conclusions of IPSOS:

Pour établir ce bilan, la CNCDH s’est basée sur les résultats de trois études qualitatives commandées au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), à TNS Sofres et au Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po). Celle du CSA s’est déroulée en décembre 2012 auprès de 1 029 personnes et celle de TNS Sofres en janvier 2013 sous la forme d’entretiens semi-individuels semi-directifs avec 38 personnes. L’étude du Cevipof a permis d’analyser les résultats obtenus par le CSA sur plusieurs années.

L’ensemble de leurs conclusions ont permis de faire un constat bien morose car ils révèlent une forte augmentation de l’intolérance envers les musulmans. Seules 22 % des personnes interrogées disent avoir une opinion positive de l’islam (contre 29 % en 2011) et 55 % estiment qu’il ne faut pas faciliter l’exercice du culte musulman en France (+ 7 % par rapport à 2011).

Les résultats montrent également que les pratiques religieuses des musulmans comme le Ramadan ou le port du voile sont de moins en moins tolérées. Cette perception négative gagne même du terrain chez les diplômés du supérieur, généralement plus tolérants. Ainsi, en 2012, 58 % d’entre eux se déclarent critiques vis-à-vis de telles pratiques, là où ils n’étaient que 34 % il y a trois ans. Les femmes sont également de plus en plus critiques vis-à-vis des pratiques musulmanes (59 % en 2012, contre 42 % en 2009).
I am sorry to have to make this correction, as I had found the Pew results quite encouraging. I don't know why their findings are so wildly different from these numerous other polls. But I feel compelled to correct the record. I have written to Pew for comment but have thus far received no reply.