Tuesday, June 23, 2015

Top Secrets We All Know

Scoop! The US has spied on the private communications of French presidents Chirac, Sarkozy, and Hollande. And what did they learn? That Sarkozy is an egomaniac who believed he alone could save the world and that Hollande, having got nowhere in discussions with Angela Merkel on Greece, went behind her back and met with leaders of the SPD, with whom his discussions proved equally inconsequential. As DSK might have said, tout ça pour ça?

La première de ces notes date du 22 mai 2012. Intitulée « Le président français accepte des consultations secrètes sur la zone euro, rencontre avec l’opposition allemande », elle relate une conversation entre François Hollande et son premier ministre Jean-Marc Ayrault à propos de la crise de la zone euro et de la Grèce, le 18 mai 2012. Soit trois jours seulement après son investiture officielle comme président de la République.
François Hollande et Jean-Marc Ayrault discutent de l’organisation, à Paris, d’une réunion « secrète » avec les responsables du parti social-démocrate allemand, le SPD. Après sa rencontre avec Angela Merkel, le jour de son investiture le 15 mai 2012, « Hollande s’est plaint que rien de substantiel n’ait abouti : c’était simplement pour le show. Hollande a trouvé la chancelière obnubilée par le “Pacte budgétaire” et surtout par la Grèce qu’elle a laissée tomber, selon lui, et n’en bougera plus. Résultat : Hollande est très inquiet pour la Grèce », écrit également la NSA.