Monday, May 8, 2017

Le Maire Steps Out

Bruno Le Maire, for whom the knives are out in LR, has made an overture to Macron:

"Traître à quoi ? A nos idées ? Quelle différence fondamentale y a-t-il entre nos idées sur la libéralisation de l'économie, le soutien aux entrepreneurs, la construction européenne, et les idées d'Emmanuel Macron ? Je suis fidèle à mes idées, à mes convictions".
"Il suffirait que Bruno Le Maire se déclare candidat En Marche, il aurait toute sa place dans la nouvelle majorité", a réagi sur LCP le centriste Jean Arthuis, soutien d'Emmanuel Macron.
"Je pense que Bruno Le Maire fait partie de ces hommes politiques talentueux et généreux", a-t-il commenté, plaidant pour qu'il y ait des "ministres de droite, de gauche, du centre" dans le gouvernement Macron. "C'est là le signe majeur qu'Emmanuel Macron va évidemment donner", a encore ajouté le député européen Jean Arthuis.

2 comments:

Mitch Guthman said...

Interesting move. One opportunist paying homage to another or the first rat off a sinking ship looking for a safe place to land? Maybe a bit of both.

Anonymous said...

Dear Mr. Guthman:
Bruno le Maire is bi-lingual in German, an "agrégé" who understands how France might learn from Germany to France's benefit. He ran a marathon, if quixotic, presidential campaign. He has written several fine books and is no Dupont-Aignan.
Ultimately, all political men can be charged with being at the mercy of their ambitions. On the other hand, not all are only creatures of their ambitions, among which group I would include le Maire --and Emmanuel Macron.
Cordially,