Sunday, December 20, 2009

Dray Returns

Julien Dray, spared prosecution if not exactly exonerated by the justice system, is back in harness and itching to settle scores with the Socialists who thought they saw an opportunity to get rid of him, starting with J.-C. Cambadélis. The media are also in his sights. And of course backing the identity debate from the left is an instant way to make a splash.

1 comment:

MYOS said...

http://www.mediapart.fr/journal/france/161209/john-bowen-lintegration-cest-une-politique-de-mixite-pas-de-pretendus-debats

John Bowen on the "debate": "integration" is a policy of ... (mixing up?) not so-called debates.
-- sorry, it's a bad translation, hopefully someone can improve on it.

Here's the beginning, I don't want to give it "away" out of respect for copyright. As you may expect, it's excellent.
Puisque vous venez de passer deux semaines en France, comment voyez-vous ce prétendu débat sur l'identité nationale ?

John Bowen. Je suis très intrigué, car je ne vois nulle part de débat. Je vois au contraire une publicité pour la politique du gouvernement. Je sais bien qu'il y a un site Internet, mais c'est un exercice à sens unique. Même ce qu'a fait Jean-François Copé au Parlement ne ressemble pas à un débat.

Je ne sais pas si c'est parce que la question est mal posée – mais quelle est-elle d'ailleurs ? – ou parce que vous n'avez pas l'habitude des vrais débats en France. Vous avez l'impression d'en avoir parce qu'il y a des tribunes dans les journaux, mais cela ne suffit pas. Cela est à rapprocher de la question, pour le coup très concrète, de la suppression de l'histoire-géo en terminale S. Là encore, il y a des tribunes, mais pas vraiment de débat. Un débat doit esquisser une conclusion, doit pondérer les différents avis, doit amener vers quelque chose. Sur l'identité nationale on ne voit pas très bien où cela peut aboutir. Une loi ? Mais une loi sur quoi ?