Monday, February 8, 2010

Riding to Hounds with Nicolas le Petit

This is precious (h/t MYOS):

Les chasses présidentielles! On avait oublié que ça existait. Ou plutôt on pensait que ça ne pouvait plus exister. D'ailleurs, un président du XXIe siècle qui avait dit, je cite... «Je veux changer la pratique de la république: plus de simplicité plus de proximité, plus d'authenticité» (spot de campagne, avril 2007) ne pouvait pas réactiver cette institution caricaturale de notre république aux accents monarchiques que sont les chasses présidentielles.
...
Sont invités des préfets, des ministres, surtout des partons du CAC40 et des grands flics aussi. On dit que Martin Bouygues, Serge Dassault, l'ancien procureur Yves Bot, le sans doute futur membre du Conseil constitutionnel Michel Charasse y ont tiré quelques gibiers récemment. Le but avoué est de créer des «obligés de l'Elysée». On se promet des rosettes, des pistons, des prébendes, des marchés... On y fomente des trahisons, des alliances... après avoir descendu un vieux faisan qui n'avait sans doute jamais volé avant d'être lâché fort opportunément devant les calibres de cette nouvelle noblesse bling bling.

2 comments:

the fly in the web said...

Just like la chasse round here....on the enclosed grounds, la battue...just in case the guys invited are totally useless with a shotgun but very good with la gueule.

Cartesian said...

It can seem that Europe is a good manner for Sarkozy to let things go in a way (corruption) with making think it is not because of him, but he did insist so much to put Europe in place that it is a minimum doubtful.