Wednesday, March 31, 2010

The Mighty Have Fallen

You can almost feel sorry for her:
Froisser le chef de l'Etat n'est vraiment pas une bonne idée en ce moment. Rachida Dati en aurait fait les frais récemment, Nicolas Sarkozy la privant du véhicule que lui fournit le ministère de l'Intérieur (une Peugeot 607), ainsi que son chauffeur et ses quatre officiers de sécurité, rapporte ce mercredi le Canard Enchaîné.
Motif? Le président de la République aurait été irrité par les propos de l'ex-garde des Sceaux qui, au soir du premier tour des élections régionales, prônait à la télévision un «retour aux fondamentaux» après les mauvais résultats de l'UMP. Sauf qu'elle n'était même pas candidate. «Mais qu'est-ce qu'elle fait là, celle-là? On ne l'a pas vue pendant la campagne, et la voilà devant les caméras», aurait déclamé Nicolas Sarkozy.

Plus de 607, mais il lui reste une Prius
Ce dernier a ainsi décidé de lui retirer sur le champ ses petits avantages qu'elle ne perd pas complètement puisqu'il lui reste une autre voiture de fonction (une Toyota Prius) grâce à son statut de maire du 7e arrondissement de Paris.

2 comments:

Unknown said...

This is real fun. They say she's had a loose tongue since falling from grace, especially very recently. In short, this tells more about France and its Presidency than any 800 pages treatise. Nothing new, sure. That's the point, precisely.

satchmo said...

I'm beginning to think la pauvre Rachida as a sort of Geneviève de Fontenay of the UMP.