Wednesday, November 17, 2010

Rom ou Français

Jean Véronis:

Je parlais il y a quelques semaines de l'amalgame insidieux que l'on a senti monter depuis cet été en France (et auparavant en Italie) entre Roms et Roumains... Grande a été ma stupéfaction d'entendre cette opposition dans la bouche du chef de l'Etat ce soir :

"Qu'on soit Rom ou Français, il faut respecter les lois de la République".

Et si l'on est Rom et Français, ce qui est le cas de nombreux compatriotes ?
Comment un président de la République Française peut-il mélanger ainsi ethnies et nationalités, et afficher une telle méconnaissance des fondamentaux d'un des dossiers les plus médiatisés de l'année, y compris sur la scène internationale ?

Le candidat Nicolas Sarkozy disait pourtant :

Je veux être le Président qui réconcilie les Français entre eux, quelles que soient leurs origines, leur couleur de peau, leur religion... (discours du 11/02/2007 à la Mutualité).
Belle promesse.

J'ai également été consterné de ne voir aucun commentaire sur les différents sites d'information, qui sont pourtant prompts à transcrire les fragments du débat. Nul n'a relevé.

Et si l'on s'amusait à remplacer ?

"Qu'on soit Juif ou Français..."
"Qu'on soit Musulman ou Français..."

etc. 

No comments: